Nos différentes réalisations

Project

Découvrez nos Réalisations

GEFED a réalisé plusieurs activités dans ses différents domaines d’intervention à travers divers projets dont les principaux sont repris ci-dessous.

Agriculture

Entreprenariat

Formation en Gestion
DIGITAL CAMERA

Coaching

Informatique

Elevage
DIGITAL CAMERA

Bibliothèque

Innovations agricoles

Echanges et Chantiers internationaux

RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES, FINANCIERES ET MANAGERIALES DES POPULATIONS


Formation informatique


L’informatique est de nos jours un outil de travail incontournable tant pour les élèves, les étudiants, les entrepreneurs et autres acteurs socioprofessionnels. Pourtant, la fracture numérique demeure toujours un problème en Afrique et au Burkina Faso en particulier. D’où l’organisation de sessions de formation au profit de de plus 400 jeunes, surtout les élèves, étudiants et porteurs de projets.


Formation en entrepreneuriat et gestion

Le chômage touche 34% de la jeunesse burkinabé. Pourtant, l’Etat emploie à peine 2.5% des demandeurs d’emplois. De nos jours, l’initiative privée demeure donc la meilleure voie d’insertion socioprofessionnelle des jeunes. D’où la mise en œuvre des différents projets de formations et d’accompagnement à l’entrepreneuriat mise en place par GEFED. Plus de 4000 porteurs de projets et entrepreneurs ont été formés dans 20 régions au Burkina Faso, avec plus de 750 plans d’affaires élaborés grâce à GEFED et à ses partenaires.

Alphabétisation

Depuis les années 2010, GEFED a organisé des sessions d’alphabétisation en langues locales (lyélé et mooré), permettant ainsi à plus de 200 jeunes et adultes analphabètes de pouvoir lire, écrire, faire des calculs et gérer des activités génératrices de revenu en langue locale moore et gourounsi, dans les provinces du Boulkiemdé et du Sanguié.   



Bancarisation et microcrédit   


Démarré sous fonds propres et de façon informelle en 2007-2008, le projet de microcrédit de GEFED s’est professionnalisé en avril 2009 avec l’ouverture de son premier guichet en partenariat avec la mutuelle d’épargne de crédit et de prévoyance LSK. Avec 34 personnes en 2009, le projet a franchi la barre de 1000 adhérents lors du transfert de sa gestion à LSK en 2014. Ce choix stratégique a été fait pour un meilleur suivi du projet par une organisation qui avait plus de moyens et de compétences car GEFED n’arrivait plus à couvrir les besoins de financement sans cesses croissants.

Conférences

Des conférences (publiques ou non) sont également organisées au centre Gefed, dans les universités ou ailleurs, pour outiller et encourager les populations (surtout les jeunes) à se prendre en charge et à s’engager pour le développement du pays.   


EDUCATION ET APPUIS SCOLAIRES 

Soutien scolaire 

Le soutien scolaire est un projet initié par l’association Gefed depuis 2006. Il consiste à  accompagner durant 09 mois des élèves en classe d’examens (3ème et Terminale). Cet accompagnement a pour objectifs de:

  • outiller les élèves dans les matières scientifiques redoutées par beaucoup d’entre eux ;
  • permettre aux élèves d’améliorer leurs connaissances en consultant sur place certains documents disponibles dans la bibliothèque de GEFED ;
  • familiariser les élèves au traitement de certains exercices rencontrés régulièrement aux examens ;
  • mettre les élèves dans les conditions pratiques des examens en organisant des examens blancs à leur profit.

Ce projet a bénéficié à plus de 750 élèves issus d’une dizaine d’établissements secondaires de la ville de Koudougou adhérent au projet. Un grand nombre de ces élèves sont aujourd’hui des cadres de l’administration publique. Certains sont devenus des entrepreneurs et d’autres poursuivent des études universitaires.


Cantine scolaire

Depuis 2005, GEFED a soutenu en vivres des cantines scolaires d’écoles primaires dans les provinces du Boulkiemdé et du Sanguié (école de Nédialpoun, Radjekemkanré, Perkouan…) A partir de 2011, le soutien s’est focalisé sur les élèves de la garderie du village de Toèga situé à environ 7 km de Koudougou au profit 80 écoliers. Progressivement, l’aide d’urgence est passé à un projet durable en 2015, permettant ainsi aux parents d’élèves de générer des revenus, pour mieux prendre en charge le fonctionnement de la cantine endogène même sans aide extérieure. Au total, plus de 1500 écoliers et élèves ont bénéficié de ce projet.


Bibliothèque


GEFED dispose d’une bibliothèque fréquentée par 200 élèves, étudiants et travailleurs de la ville de Koudougou et des localités avoisinantes. Composée de plus de 1500 volumes, la bibliothèque s’est spécialisée ces dernières années en ouvrages de leadership et de management.


Étude au centre

De jour comme de nuit, des espaces d’étude sont fréquentés par plus de 100  élèves et étudiants qui y travaillent individuellement ou en groupe, tous les jours de l’année scolaire, et même pendant les vacances.

En dehors de ceux qui fréquentent le centre à cause du cadre qui permet de travailler en groupe, de la salle informatique et de la bibliothèque, beaucoup n’ont pas un environnement propice aux études chez eux. Nombreux sont, en effet, ceux qui n’ont pas d’électricité à domicile.


Education formelle et professionnelle

En 2014, GEFED a ouvert à son siège un collège d’enseignement général qui a dispensé des cours à 150 élèves du premier cycle (6ème à 3ème) . Suspendu en 2019, l’enseignement général a été remplacé dès 2020 par des formations techniques et professionnelles (génie-civil, électrotechnique, électronique, etc), à plus de 120 élèves, grâce au partenariat avec le Lycée Technique Moderne de Koudougou ( 2020-2023), puis au parcours de formation professionnelle de l’école africaine du leader et de l’entrepreneur citoyen (ELEC AFRRIQUE) initié en 2019.


Parrainage

L’association Gefed a parrainé 75 écoliers, élèves et étudiants des provinces du Sanguié (Réo), Boulkiemdé (Koudougou) du Kadiogo (Ouagadougou). La prise en charge de ces enfants vulnérables (parce qu’orphelins, de parents pauvres ou victimes de la guerre en Côte d’Ivoire), a concerné surtout le paiement des frais de scolarité et de fournitures scolaires.  Pour certains, les soins de santé, les besoins en nourriture, tenues scolaires etc. ont également été couverts. Plusieurs anciens élèves parrainés sont maintenant insérés dans la vie socio-professionnelle aussi bien dans la fonction publique que dans le privé.  On y compte des enseignants, des médecins, des informaticiens, des infirmiers etc.

Education et animation d’enfants
 
A travers sa bibliothèque comme sa vidéothèque, plus de 400 enfants ont été animés au centre polyvalent d’éducation et de formation de l’association Gefed, à travers diverses activités qui y sont menées par des animateurs formés. Au nombre d’elles, il y a des jeux, la lecture, la sensibilisation sur divers thèmes à base de vidéos, la visite de sites culturels (musée de Issouka, mare aux caïmans sacrés de Sabou etc).
 
A cela s’ajoute des activités relatives au projet Cap’ten mis en œuvre par des enseignants formés dans différentes écoles primaires des provinces du Boulkiemdé et du Sanguié, en partenariat avec l’institut catholique des hautes études commerciales (ichec) de Belgique.   

ENVIRONNEMENT ET ECHANGES INTERCULTURELS

Echanges nord/sud et reboisements

De 2002 à 2018, l’association Gefed a réalisé des camps d’échanges interculturels et de chantiers internationaux avec ses partenaires belges de l’institut catholique des hautes études commerciales (ICHEC) de Bruxelles. A son actif, l’association a planté plus de 50 000 arbres (manguiers, flamboyants, eucalyptus-90%-) dans une douzaine de villages de la région du centre ouest : Rakienkemkanré, Nayalgué, Nedialpoun, Kolgrogogo, Peyiri, Palogo, Siemtenga, Kassou, Toèga etc.

Education environnementale et production de pépinières
 
Avec ses membres, l’association GEFED a produit plus de 100.000 plants en pépinière (des eucalyptus et quelques flamboyants). Elle en a planté la moitié lors de camps annuels, et vendu l’autre moitié à des tiers pour les planter. 

APPUIS DIVERS AUX PARTENAIRES

Depuis 2004, avec l’aide de ses partenaires, GEFED a réhabilité ou construit des infrastructures scolaires et éducatives. Notamment dans les localités suivantes

  • village de Niempiri
    • réhabilitation de 3 salles de classe,  magasin scolaire,
    • construction de 2 hangars modernes  en guise de salle de classe
    • réalisation d’un forage scolaire
    • réalisation d’un jardin scolaire
    • électrification scolaire du dispensaire et de la maternité.
  • Réalisation d’une ferme école

  • villages de Là
    • construction de 3 salles de classes à l’école primaire, réhabilitation du dispensaire et de la maternité
    • Réalisation d’une ferme école
  • Village de Toèga
    • Construction d’une ferme de formation et de production agropastorale
  • village de Nédialpoun
    • Construction de hangar éducative
    • Réhabilitation de salle de classe
  • Aménagement de cuisine de cantine scolaire